Moustapha Diop met en colère les étudiant de l’APR…

Nous voyons bien que face à la crise profonde qui  touche les étudiants lougatois de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, les responsables  politiques de Louga semblent insoucieux, insensibles, voire à la dérive. Leur communication se limitent souvent à des formules incantatoires destinées à rassurer nos parents basés à  Louga, ou à les promettre des lendemains qui ne chantent plus.

De toute façon, il n’est pas responsable de la part du Maire Moustapha Samba Allar Diop qui depuis trois mois refuse de payer le prix du contrat de location de l’appartement des étudiants de Louga antérieurement conclu au nom de sa  mairie .Ce faisant suite à de nombreuses mises en demeure par le bailleur, le Président de l’Amicale Fallou Diop n’a pas hésité à verser à ce dernier le montant du rappel de ces trois mois de bourse pour éviter l’expulsion des étudiants des locaux.

Encore au moment où j’écris ces lignes le Président de l’amicale des étudiants de Louga peine à dormir en raison d’une  facture d’eau d’un montant de 108mille francs. J’ai été de passage dans l’appartement pour calmer le bailleur mais il a finalement coupé l’eau et menace de les priver d électricités dans la semaine

Chers parents lougatois voilà la situation désastreuse que vivent vos fils étudiants ici à Dakar au moment où le Maire Mansour Faye a logé les étudiants saint louisiens dans un immeuble de lux ; au moment où Mariama Sarr a loué pour les étudiants kaolackois des locaux à merveille ; au moment où le ministre Amadou Ba offre des bourses d’études aux étudiants des parcelles assainies enfin au moment où le Maire Talla Sylla abritent les étudiants thésois dans un immeuble paradisiaque

Force est de constater qu’en refusant d’imiter ces responsables politiques aussi responsables, notre généreux Maire Moustapha Samba Allar Diop soutient inlassablement les musiciens, comédiens, lutteur de part (des enveloppes en situation de grossesse avancée de 8mois) oubliant sans gêne  les étudiantes et étudiants fils d’honnêtes citoyens lougatois qui l’on placé à la tête de la mairie a l’occasion des élections locales dernières ; ce qui d’ailleurs l a permis d’accéder au ministère de la micro finance

Absolument Samba Allar Diop refuse de verser ces sommes parce que le loyer mensuel est excessivement cher ; il est de 98 milles francs!!! Et pourtant des personnes insignifiantes qui n’ont nullement pas participé à son investiture à la mairie de Louga bénéficient de ses soutiens financiers à hauteur de plusieurs millions à l’occasion de leurs festivités (combat de lutte, anniversaire au grand théâtre ….)

Que personne ne voit dans mes écrits une volonté de rapprochement à l’autorité, mes critiques demeurent fondés et je ne poserai ma plume tant que cette situation ne soit pas définitivement solutionnée par Samba Allar Diop

Certes le paiement du loyer des étudiants n’est pas prévu par les textes comme le Maire a l’habitude de le dire mais nous savons que la prise en charge de l’hébergement  des étudiants par les autorités locales est un acte qui est devenue par la force de la pratique une obligation .Dès  lors le comportement irresponsable de notre Samba Allar nous a plongé dans un colère profond ; Et cette colère m’a poussé à écrire cette Lettre ouverte aux femmes et hommes lougatois.

Enfin, quand je critique, il ne s’agit pas de moi, ni même de mes intérêts crypto personnels, mais du lien qui est censé existé entre l’élu et l’électeur. Et en  incitant le Maire à agir pour la réussite des étudiants de Louga, je pense plus particulièrement à l engagement que les populations du ndiambour ont envers  le parti politique dénommé Alliance Pour la République (APR) dans lequel je milite.

Je comprends que la fonction politique implique un travail quotidien concret, technique, donc surement MOUSTAPHA SAMBA  ALLAR DIOP n’a pas besoin d’une lettre ouverte pour savoir ce qu’il convient de faire. Mais comme dans toutes les professions, une prise de distance par rapport au quotidien ne s’impose-t-elle pas de temps à autre ? Surtout en cette période d’impopularité manifeste de l’actuel maire justifiée par les résultats catastrophiques  du referendum dernier dans la commune de Louga que des larbins cherchent à justifier vainement.

 

Je ne saurai terminer ma missive sans rappeler à Amadou Mbery Sylla que le conseil départemental de Louga doit aussi prendre en compte le sort des étudiants. Il doit obligatoirement participer à l’hébergement des étudiants pour au moins rendre la monnaie aux parents de ces derniers qui l’on permis d’être à la tête cette structure départementale

Moustapha Samba Allar Diop xamalné bay ci sa wéwou tank !!!

KALLE WADE coordonnateur du MEER/LOUGA, étudiant en Master2 à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques  FSJP de l UCAD

Bonne lecture et a très bientôt

1 Comment

  1. SOUTENEZ LES ETUDIANTS SVP QUI SERONT LES FUTURS DE LA VILLE MAIS AUSSI LES ETUDIANTS FILS DIGNE DE LOUGA DOIVENT AUSSI CONTRIBUER AU DEVELOPPEMMENT DE LA VILLE DE LOUGA A TRAVERS LEUR EXPERTISE .
    NB: CERTAINS ETUDIANTS ONT ETE AIDES A LOUGA MAIS UNE FOIS LEURS ETUDES TERMINEES ,ILS PREFERENT RESTER A DAKAR EN OUBLIANT LA VILLE DE LOUGA ET MEME SI VOUS RESTIEZ A DAKAR ,RETOUNER CERTAINES FOIS POUR DES ACTIONS DE BONNE CITOYENETE .

Les commentaires sont fermés.