Moustapha Cissé Lô porte secours à sa victime : « Je suis sûr qu’il n’a pas mis le feu à ma maison »

Le député Moustapha Cissé Lô revient sur l’affaire qui l’a opposé au jeune marabout Serigne Assane Mbacké, mis en cause dans l’affaire de l’incendie de ses maisons à Touba. Le coordonnateur de l’Apr dans le département de Mbacké d’apporter quelques précisions à ce sujet. «Je suis sûr que Serigne Assane Mbacké n’a pas mis le feu à ma maison. Je ne crois pas à cela. Il voulait avoir le buzz, il l’a eu», déclare le coordonnateur départemental de l’Apr, dans un entretien à L’Observateur.
Moustapha Cissé Lô de faire la leçon au jeune marabout : «Quand on revendique quelque chose qu’on n’a pas fait et qu’on se retrouve en prison, il faut assumer les conséquences. Si je déposais une plainte contre lui, il mourrait en prison, mais je ne crois pas que ce soit lui le coupable», botte-t-il en touche.
«Moi, renchérit el pistolero, je le poursuis parce qu’il m’a diffamé, en disant que j’ai détourné de l’argent lorsque j’étais à l’Oncad. Il a aussi dit que j’ai demandé de l’argent à des personnes, en leur promettant des financements que je ne leur ai pas donnés. J’ai porté plainte contre lui pour laver mon honneur».