Moustapha Cissé Lô accuse Idy d’être un assassin : « Il était à la tête de ceux qui ont assassiné Serigne Khadim Bousso »

C’est une réplique au tacle que Moustapha Cissé Lô a adressé à Idrissa Seck suite à sa sortie violente contre Macky Sall. Dans un entretien accordé au journal Le Populaire, il a passé en revue sa gestion à la tête de la mairie de Thiès, qu’il juge désastreuse. Et n’a pas manqué d’évoquer l’affaire Khadim Bousso, mort dans des circonstances troubles alors que Idrissa Seck était Premier ministre.
« Depuis qu’il s’autoproclame futur président de la République, il n’a rien pu conquérir des Sénégalais. Il n’a jamais rien fait pour les Sénégalais. Il a bénéficié du vote des thiessois. Il est, aujourd’hui à la tête du Conseil départemental de Thiès. Qu’il nous fasse son bilan, qu’est-ce qu’il a fait pour les Thiessois », se demande-t-il. Et d’enfoncer : « L’autre problème, le plus grave, quand il était aux affaires, il était à la tête de ceux qui ont assassiné le grand guide religieux, Serigne Khadim Bousso, ici même à Touba. Il n’a qu’à expliquer les conditions de décès de Serigne Khadim Bousso. Qui a donné les ordres ? C’est ça qui nous importe. Mais ce qu’il dit ne nous importe pas ».

2 Comments

  1. Il faut bien se préparer à encaisser les coups de la horde. C’est une stratégie de Macky Sall: beaucoup de milliards déversés dans sa communication. Il faut surtout comprendre que les répondeurs de Macky Sall sont obligés de le faire, leurs postes et leurs salaires en dépendent. Ils sont les premiers à vivre la dictature de Macky Sall.
    Nous l’avions compris lorsque Ibrahima Ndoye, conseiller de Macky Sall, avait reproché à Aminata Tall de ne pas mouiller le maillot pour défendre Macky , alors que celui là, qui lui a offert le poste qu’elle occupe, est attaqué. La réplique d’Aminata ne se fit pas attendre. Elle déclara que c’est à Ibrahima Ndoye d’assurer la défense, lui qui bénéficie de deux salaires mensuels (un de la présidence, et un du CESE). Cela nous a permis de comprendre deux choses:
    – La défense est une obligation parce que Macky vous a offert un poste ou un double salaire.
    – Des fonctionnaires fictifs, c’est sous Macky Sall qu’on a eu des exemples concrets.
    Nous avons aussi compris que bénéficier des privilèges de Macky et s’abstenir de répondre aux critiques sur Macky, c’est courir le risque de se retrouver tout nu devant le public. Parce que ce sont les frères dans le pouvoir qui risquent de vous déshabiller pour vous rappeler que c’est Macky qui vous a habillé et que vos habits ne servent qu’à faire de vous un répondeur. L’habit que Macky vous offre n’est qu’un outil pour sa défense.
    Ces gens sont obligés de dire quelque chose pour la défense de Macky, même s’ils n’ont rien à dire.

  2. Ce qui importe pour les Baol-baol aussi, c’est le bilan de Cissé à la tête de la Chambre de Commerce de Diourbel!

Les commentaires sont fermés.