Moustapha Cissé Lô accusé d’être le mal de l’APR à Mbacké et Touba : Il a créé un désordre total

S’il y a un parti dont la jeunesse est inoffensive voire amorphe à Mbacké et Touba, c’est bien celle du pouvoir en l’occurrence l’Apr. Le Cojer qui représente la jeunesse dans ce parti manque d’animateurs forts et dynamiques en mesure de défendre le parti et le chef de l’Etat dans les deux villes saintes. Les membres du Cojer boycottent les activités de cette entité depuis la gaffe de Moustapha Cissé Lo qui avait eu l’outrecuidance d’insulter Serigne Abdou Fatah. Et certains poussent à dire que Macky ne doit pas continuer à miser sur Moustapha Cissé Lô, dès lors qu’il est à l’origine du manque de dynamisme des jeunes de Mbacké et Touba. Conséquences, c’est le désordre total avec un Cojer qui souffre de l’absence d’un leadership avéré. Le collectif des jeunes marabouts a aussi réussi à phagocyter ce qui reste du Cojer en faisant du porte à porte pour faire adhérer une partie de la jeunesse de Touba et Mbacké à leur cause. Ce, sans compter le dynamisme de l’ Ujtl de Mbacké. Et le moins que l’on puisse dire est que le Cojer n’existe que de nom à Touba et Macké où le parti au pouvoir risque de perdre les prochaines élections.