Moussa Touré tacle le gouvernement qui se «gargarise»… «Notre pays est parmi les derniers de l’Uemoa»

En tournée politique dans la région nord du Sénégal, l’ancien ministre socialiste, par ailleurs leader de Citoyens pour l’éthique et la transparence (Cet)/Jarin Sama Reew, a indiqué que le Sénégal est parmi les derniers pays de l’Uemoa en terme de croissance économique que les autorités sénégalaises estiment à 6,5 %. «Le taux de croissance de 6, 5 % n’atteint même pas la moyenne de l’Uemoa. Et cela veut dire que dans l’Uemoa, nous sommes parmi les derniers avec la Guinée Bissao et le Mali qui sont en crise. Donc, ce n’est pas glorieux», tempère Moussa Touré qui parle de constat d’«échec et de désolation».

Pour lui, le pouvoir en place, incarné par le Président Macky Sall, se gargarise de ce taux de croissance alors que c’est «insuffisant» dans le cadre du Plan Sénégal émergent. «Parce qu’on prévoyait 6,7 %», précise l’ancien ministre des Finances sous le régime socialiste. De l’avis de M. Touré, le Président Macky Sall n’est pas en phase avec les ruptures qu’il avait promises au peuple

1 Comment

  1. Rappel :
    Le FMI et la Banque Mondiale sont nées en Juillet 1944. De cette date à ce jour, qui peut me donner l’exemple d’un seul pays au monde qui s’est développé ou est sorti de la misère grâce au FMI ou la BM ?
    En dehors des pays développés grâce à la traite négrière, le colonialisme et le néocolonialisme, les seules autres pays du monde qui se sont développés l’ont été par leurs ressources naturelles ou pour avoir tourné le dos aux FMI et BM. Les dragons asiatiques ne se seraient jamais développés s’ils avaient suivi des mesures du FMI. Et pourtant c’est facile à comprendre.
    Comparez pour comprendre.
    Le FMI félicite la Grèce:
    tinyurl.com/o852q3a
    Et pourtant sous les félicitations du FMI, il y a:
    La distribution de vivres en Grèce:
    tinyurl.com/nrwtfwg
    Et surtout des bénéfices colossaux pour le FMI:
    tinyurl.com/o8mnhgw
    Il n’y a pourtant pas besoin de dessin pour comprendre que c’est la misère des peuple qui fait les bénéfices du FMI.
    On comprend donc tout le cynisme d’un pouvoir qui est heureux des félicitations du FMI.
    NB: Pour mieux siphonner le sang des grecs, le FMI a fini par recruter des fils de la Grèce, traîtres à leur nation, pour les former aux techniques médiatiques pour berner leur peuple dans leurs médias en défendant les positions du FMI et combattant les positions et intérêts de leur propre pays.
    La preuve, ici: tinyurl.com/nepfwyg
    En Grèce le FMI recrute chez les journalistes pour combattre les intérêts de leur pays, en Afrique, elle n’aura pas besoin de descendre jusqu’à ce niveau.

Les commentaires sont fermés.