Moussa Sy accuse le ministre Amadou Ba d’avoir mis 300 millions dans…

Si le « Oui » l’a emporté lors du référendum du 20 mars c’est en partie, voire surtout, parce que le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, qui battait campagne pour l’adoption du texte soumis au peuple, a mis sur la table 300 millions de francs CFA. C’est le maire de Parcelles Assainies,

Moussa Sy, partisan du « Non », qui a fait cette révélation dans La Tribune de ce jeudi. Il dit : « Je peux vous dire quelle somme a été versée dans chaque mosquée. Et je vous assure qu’une enveloppe d’au moins 500 mille francs CFA a été versée dans chacune d’entre elles. Il a mobilisé 20 millions en liquide à la grande mosquée et je peux citer des noms et vous dire l’heure à laquelle cet argent a été distribué. »