Moussa Baldé de la COJER vole au secours de sa patronne Thérèse Faye…Elle avait été traitée de…

L’APR n’en a pas encore fini avec Cissé Kane Ndao, il a tort de s’en prendre à Thérèse Faye. Cette fois c’est le chargé de la formation de la convergence des jeunesses républicaine qui a élevé la voix pour corriger le leader de L’A.DE.R, voici son message.

  A Monsieur Abdou Cissé Ndao Président de l’A.DE.R
J’ai lu vos insanités proférer à l’égard de notre sœur et leader Thérèse Faye Diouf. Sachez cher monsieur que vous êtes tombé bien bas, en-deçà même de  la tolérance morale.
Comment osez-vous comparé un humain à un animal de surcroît en plein mois de ramadan ? Vous qui faites croire dans vos publications sur votre page Facebook que vous êtes un croyant, un homme attaché à la religion et à son guide religieux Cheikh Ahmadou Bamba. Je doute fort de votre foi en Dieu. Nous ne vous ferons pas le plaisir de vous rendre l’appareil par respect aux sénégalais.
Manifestement, vous n’êtes pas objectif. La subjectivité apparait dans toutes vos pseudo-chroniques. Thérèse Faye n’est pas votre égale pour vous accorder son temps dans un débat. C’est la jalousie qui vous fait agir. Si vous souhaitez débattre et montrer ce que votre petite cervelle peut sortir de farfelue, vous pouvez vous adresser à vos pairs insulteurs publics. Même moi, je répugne à vous accorder un temps de débat. Car vous êtes indigne de nos rangs. Vous cherchez vraisemblablement dans la calomnie une reconnaissance que vous peinez à obtenir en politique.
La prochaine fois que vous vous aviserez de sortir de l’égout qui vous sert de bouche des propos déplacés sur Thérèse Faye, vous aurez une réponse que vous n’oublierez jamais durant votre séjour terrestre.
A bon entendeur salut !
Moussa BALDE
Chargé de la Formation de la COJER