Moubarack Lô ne lâche pas Macky…Il le presse de prendre des mesures urgentes pour réussir une…

Le Sénégal est parti pour rater sa rentrée scolaire 2015/2016, prévue le 7 octobre. Les enseignants soulignent que le Gouvernement n’a quasiment pas respecté les engagements tenus en avril dernier et qui ont permis de sauver l’année 2014/2015.
Nous nous étonnons par ailleurs de la publication tardive des résultats de l’examen d’entrée en sixième et de l’affectation des élèves dans les collèges publics.
Une telle perspective est suffisamment grave pour que tous les citoyens interpellent le Gouvernement, pour lui rappeler sa lourde responsabilité dans la situation d’incertitude qui règne dans le milieu scolaire, qui compromet sérieusement les chances du Sénégal de réaliser à brève échéance ses ambitions d’émergence.
Nous demandons donc au Président de la République et à son Gouvernement de faire prendre d’urgence, et dès cette semaine, les mesures idoines, afin de satisfaire les engagements pris et de ramener la paix dans les écoles, permettant de donner vie au slogan « Ubbi tayy, diang tayy ; démarrer les cours dès l’ouverture des classes» et de réussir une année scolaire pleine, sans grève ni mouvement d’humeur.

Moubarack LO
Président du Mouvement pour un Sénégal Emergent (MOUSEM)