Modou Diagne Fada et ses jeunes réformateurs demandent à Wade de destituer Oumar Sarr

La Fédération des jeunes réformateurs du Parti démocratique sénégalais (Pds) en veut à mort à Oumar Sarr. Dans une déclaration rendue publique hier, elle demande au secrétaire général du Pds, Me Abdoulaye Wade, de prendre des mesures urgentes afin de le démettre de son poste de coordonnateur du parti. Cela, disent-ils, après la désaffiliation de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) de la Fédération internationale des jeunesses libérales et radicales. Ces pro-Fada, qui disent apprendre la nouvelle avec une très grande désolation, note que leur structure de jeunes « a toujours été active au niveau de l’IFLRY (acronyme en anglais de FIJLR) depuis l’époque de l’UJT avec Joseph Ndong, et a eu même l’opportunité d’occuper les fonctions de vice-président pour l’Afrique avec Djibril Samb et Aliou Sow ». Selon eux, « si l’UJTL est aujourd’hui frappée par cette désagréable sanction à cause de manquements graves à ses obligations », c’est dû au mauvais management du parti par Oumar Sarr.
A les en croire, « une sanction de cette nature ne peut découler que d’un défaut de cotisation ou d’une longue absence aux activités organisées par la Fédération internationale des jeunesses libérales et radicales ». « Cette énième revers ne fait que consolider la thèse d’une léthargie sans précèdent qui continue de secouer gravement le Pds », condamnent ces jeunes réformateurs qui engagent ainsi la responsabilité d’Oumar Sarr qui, selon eux, « a encore fait preuve d’une incompétence sans commune mesure ». C’est pourquoi, disent-ils, « il devient urgent de se débarrasser de ces personnes qui managent dans le tâtonnement et la méconnaissance totale des obligations qui incombent à notre formation politique ».

2 Comments

  1. Je ne parle pas moi de renouvellement ou de reforme mais le pds est en train de vivre un moment qui le prive de ses jeunes bras. Beaucoup de cadres jeunes et adultes du parti qui étaient suivis avec admiration sur les plateau ont disparu. Aujourd’hui, il m’arrive de suivre ceratin qui représentent le pds à des débats et d’être gêné. On ne peut pas continuer comme ça. Xibaaru, un site qui aide beaucoup les libéraux doit aussi aider le pds à se sauver de l’intérieur. Pousser tout le monde, même ceux qui sont supposé avoir commis des erreurs, ne me semble pas être la bonne formule. Il faut, au contraire, trouver la formule politique de retenir tout le monde. C’est avec tout le monde que nous resterons fort. Pour terminer, ma conviction est qu’il y ait renouvellement ou pas, la gestion. Du parti au quotidien doit être révisée. C’est ça qui nous éviterait des désagréments du genre oublier nos obligations dans

  2. C’est ça qui nous éviterait des désagréments du genre oublier nos oblibations dans nos relations avec les organisations internationales auxquelles le pds ou une de ses structures est membre. Je connais trop bien le pds pour avoir fait toutes les structures de jeunesse et aujourd’hui membre du comité directeur. Il faut tout simplement moderniser l’administration du parti. Avec tout le respect que j’ai pour ceux qui sont à la permanence depuis des années, je suis désolé, ils sont dépassé. Ce n’est pas avec ceux la qu’il faut faire une administration révolutionnaire. Personne parmi eux ne sait utiliser un clavier d’ordinateur au moment ou le marketing politique des parti se fait dans les réseaux sociaux. Ce qui me désole, c’est que le pds se meurt à petit feu et personne ne veut accepter la vérité pour apporter des rectificatifs alors qu’il est encore temps. Plus tard, ce sera trop tard.

Les commentaires sont fermés.