Le Président de la République, son Excellence Macky SALL est désormais sur tous les fronts. Il a même été amené à porter le combat de la sensibilisation en faveur de l’inscription massive des populations pour le renouvellement des cartes nationales d’identité et des listes électorales. Infatigable, le Président est encore monté au créneau pour prêcher la bonne parole en banlieue dakaroise.  Une initiative qui dénote la carence d’animation à la base dont la responsabilité incombe aux personnalités bénéficiant d’une décision de nomination présidentielle. En vérité, si le Chef de l’Etat porte ce message, c’est parce que personne ne l’a assuré.

Il urge donc que les Ministres de la République et autres Directeurs généraux sachent qu’ils ne sortent d’aucune école formant des produits pour de telles charges et qu’ils ne sont pas plus méritant que les millions d’autres Sénégalais diplômés. S’ils ont pu bénéficier de la confiance du Président de la République, Macky SALL, c’est pour lui servir de relais auprès des populations qui sous-tendent sa légitimité. Et non pour s’embourgeoiser à Dakar entre avions, salons et véhicule climatisés.

Au lieu de rester injoignables ou des Ministres boîte vocale lorsque les jeunes de l’Alliance pour la République tentent de s’approcher d’eux pour avoir de bonnes informations à partager sur les ambitieux chantiers du Président Macky SALL, les Ministres et les Directeurs généraux doivent quitter la fraîcheur de leur climatiseur de bureau et de salon pour descendre sur le terrain, aller à la rencontre des populations, mouiller le maillot tant au plan institutionnel que politique afin qu’il ait une massive inscription sur les listes électorales et le renouvellement des cartes nationales d’identité. Parce qu’ils assument des fonctions à la fois administratives et politiques…

En tout cas, nous jeunes de l’APR, nous allons continuer ce travail de terrain en sillonnant, chaque week-end, les zones éloignées de la capitale pour sensibiliser le peuple à cet effet et vulgariser les belles réalisations du Président Macky SALL. Mieux, chaque week-end, nous nous réserverons désormais le droit et l’obligation de dénoncer tous ministres ou Dg qui brillera par son absence aux côtés des populations pour lesquelles ils ont été nommés. Il faut garder à l’esprit qu’une élection ne se gagne pas durant les 21 jours seulement de campagne électorale, mais ça se prépare sur long terme avec des réalisations palpables portées par une bonne communication et une présence permanente sur le terrain de la mobilisation, de la massification et de l’animation politique.

Abdoulaye KHOUMA

Responsable à la Cojer de Kaolack  

 

Laisser un commentaire