Mimi Touré ne nie pas son implication dans le dossier Bictogo mais….

Selon des proches de l’ancien Premier ministre Aminata Touré, « un message circule dans les rédactions qui évoquent  des zones d’ombre entourant Mme Aminata Touré, ancien Premier Ministre, concernant le contrat de la société SNEDAI ».
Les émetteurs  de ce message anonyme selon la même source, qui n’osent pas révéler leur identité se cachent « courageusement » derrière une adresse e-mail. Aussi, exhortent ils « ces individus mandatés par des politiciens néophytes qui n’osent pas s’assumer publiquement sans délai de clarifier leurs insinuations calomnieuses ».
Pour ce qui concerne le dossier évoqué, l’ancien Premier Ministre Aminata Touré selon ses défendeurs « s’en est tenue au strict respect de la règlementation et de la déontologie administratives;  il n’existe rien qui ressemble à une zone d’ombre concernant le traitement du contrat de la société SNEDAI concessionnaire de services publics pour la production de visas biométriques légalement autorisé par l’Autorité de Régulation des Marchés Publics par Décision numéro 010/14/ARMP/CRD du 08 Janvier 2014 ».
Pour finir, notent-ils, « un certain ex-champion de l’éthique à l’origine de cette cabale avortée, récemment rattrapé par son passé de faussaire, ferait mieux de préparer ses nombreux dossiers judiciaires plutôt que de chercher des compagnons d’infortune ». Il est à déplorer, ajoutent-ils sans citer de nom, « qu’une  personnalité qui a servi l’Etat à son plus haut sommet, n’ait que l’affabulation et la calomnie comme stratégie politique pour se signaler à l’opinion ».

1 Comment

Les commentaires sont fermés.