Mimi Touré installe sa base politique à Kaolack…Elle abandonne Grand Yoff

Dans sa livraison du jour, le journal Le Témoin informe que la victoire obtenue lors du référendum du 20 mars à Grand-Yoff sur son grand rival, le maire de Dakar Khalifa Sall, sonne comme une libération pour l’ancien Premier ministre. Un blason redoré. Mimi Touré en avait besoin pour la réalisation de ses projets politiques. En effet, renseigne le journal, en tant qu’ancien Premier ministre, elle ne pouvait guère continuer à se suffire d’un petit réduit politique comme Grand-Yoff. Certes, cette localité continuera à être sa base affective mais, pour les futurs grands combats des Législatives de 2017 et la Présidentielle de 2019, Aminata Touré vise plus grand et rêve d’une base politique plus importante que Grand Yoff qui, après tout, n’est qu’un simple arrondissement — mais quel arrondissement ! — de Dakar. Kaolack devient donc l’espace des nouvelles conquêtes politiques de « Mimi ». L’enfant prodige va dans cette perspective multiplier les actes concrétisant son retour vers la terre natale.

1 Comment

  1. Bizarre. Après s’être « vengée » à Grand Yoff, elle abandonne le combat là où elle « gagne » ? Et elle va là où il lui faut se frayer un passage au sein de l’APR locale avant de se battre avec l’opposition. Ils laissent échapper de plus en plus de signes qui font comprendre que les vrais chiffres du référendum qu’ils ont reçus ne sont pas ceux qu’ils ont fait répéter aux médias pour la consommation des fanatisés.

Les commentaires sont fermés.