Menaces de radiaton des enseignants…Rewmi de Idy indigné

COMMUNIQUE DES ENSEIGNANTS DE REWMI

C’est avec consternation et beaucoup de regret que les enseignants de REWMI ont appris le communiqué du gouvernement via son porte-parole menaçant de radier de la fonction publique les enseignants grévistes.

Récemment, nous avons constaté que cette lutte syndicale avait abouti à des convocations à la police et à la gendarmerie d’éducateurs de notre société. Où est ce que vous avez vu dans le monde un gouvernement attrayant ses propres enseignants à la police ou à  la gendarmerie? Preuves encore une fois de manque de retenue et de sagesse pour administrer un pays.

Mandela  disait que l’arme la plus puissante pour développer un pays est l’éducation. Le gouvernement est entrain de couper le maillon le plus important de notre système de développement .S’il y’a des individus à convoquer à la police ou à la gendarmerie c’est des directeurs généraux comme Pape Sire Dia de la poste, celui du coud Cheikh Oumar Anne, des ministres épinglés par l’OFNAC et l’IGE.

Mieux, le refus de Macky SALL de ne pas respecter ses engagement vis-à-vis des enseignants est lié dit-il au manque d’argent. N’est-ce pas lui qui est entrain de ressusciter le sénat sous forme de haut conseil des collectivités territoriales qui va coûter au contribuable sénégalais au minimum dix milliards de franc. L’affaire BICTOGO avec 12 milliards, contrat signé par le ministre MBaye Ndiaye et dont l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye dit tout ignorer. Si le président Macky SALL préfère l’arène nationale qui va coûter 32 milliards que l’éducation où va-t-on ?

Les parents d’élèves et la société civile doivent savoir que si l’Education s’écroule, l’avenir de nos enfants s’écroule. Toute vision politique qui n’a pas comme principal levier de développement l’Education, est vouée à l’échec.

 

Cheikh Lo

1èr adjoint au Maire

Thiès Est