Me Sidiki Kaba à l’inauguration des locaux de la Cpi : «Il faut écouter les préoccupations de l’Afrique»

A l’ouverture de l’inauguration des locaux de la Cour pénale internationale (Cpi) hier, le ministre de la justice du Sénégal, par ailleurs président de l’Assemblée des Etats-Parties au Statut de Rome, a formulé des l’endroit des nombreux participants l’ «impérieuse» nécessité «d’écouter les préoccupations de l’Afrique», surtout, ajoute Me Sidiki Kaba, que «nous venons de vivre un moment intense de la conscience universelle, celle fondée sur l’espoir d’un avenir meilleur et équitable pour tous les êtres humains ayant le droit imprescriptible de vivre dans la paix, la sécurité et la dignité».