Me El Hadj Diouf porte plainte contre Moustapha Faye-Sall pour usage de faux à l’Assemblée nationale

Après Mamadou Diop “Decroix”, Seynabou Wade, Ndèye Dieynaba Ndiaye, Oumar Sarr, Thierno Bocoum, Abdoulaye Baldé et Djibo Leyti Kâ, c’est au tour de Me El Hadji Diouf de monter au créneau pour exiger l’organisation d’un nouveau vote avant de transmettre la proposition de loi au Président de la République pour promulgation.
Me El Hadji Diouf menace de porter plainte contre le président de l’Assemblée nationale, pour faux et usage de faux. “Il y a eu du faux dans le décompte des voix, c’est un chiffre erroné qu’on a donné, c’est faux et archi faux”, tonne-t-il au micro de la Rfm.
Poursuivant, il ajoute : “On doit reprendre le vote. Si Moustapha Niasse persiste dans le faux, il sera traduit devant la haute Cour de justice”. Pour sa part, le député apériste Abdou Mbow soutient que tout a été fait dans les règles de Droit.

1 Comment

  1. en tout cas moustapha niasse et macky sont des complices prets à tot pour se faire réélire à la prochaine éléction. là macky à préparé niasse pour 5 ans à l assemblée nationale comme ça niasse va dire aux gens de son parti de voter pour macky. comme ça ils resteront tous les deux à la tetes du pays à s’enricir et à enfermer et virer mais c’est bien fait pour ceux qui avaient voté pour macky

Les commentaires sont fermés.