Suite à la décision de la Chambre d’accusation du Tribunal de Dakar d’extrader Toumba Diakhité, son avocat, Me Baba Diop, estime que c’est la diplomatie qui l’emporte sur le droit.

« Nous estimons que la diplomatie l’a remporté sur le droit, parce que le droit était avec nous. Mais nous allons continuer le combat. Car, après cet avis, le président de la République devra prendre un décret d’extradition que la loi nous donne la possibilité d’attaquer devant la chambre administrative de la cour suprême pour excès de pouvoir. Malgré toutes les violations, la chambre a émis un avis favorable. Mais cet avis est irrégulier et illégal. C’est pourquoi d’ores et déjà, tout décret basé sur cet avis sera attaqué, car les conditions d’extradition ne sont pas respectées. Parmi les conditions de fond, les faits, objet de la demande, ne doivent pas avoir une connotation politique ou militaire, or tout le monde sait que cette affaire, il s’agit de militaires qui ont agi dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions. Même si l’infraction se détache des faits. C’est pourquoi nous pensons que, de par le mobile le caractère des faits. Il y a une fonction militaire qui s’y attache. De ce point de vue, on ne peut pas demander l’extradition, encore que les faits ont été commis dans un contexte, de pouvoir politique exercé par les militaires. Sur ce point, les faits ont une connotation politique », indique-t-il dans « EnQuête » repris par Dakaractu.

Laisser un commentaire