Me Amadou Sall attend toujours une liberté provisoire…Il est en taule depuis le 17 mars

Comme annoncé dans une de nos éditions précédentes, les avocats de Me Amadou Sall ont déposé une demande de liberté provisoire. A en croire nos sources, le recours est sur la table de la Chambre d’accusation depuis mercredi dernier. Comme les juges ont un délai de cinq jours pour statuer sur la demande des avocats, nos sources renseignent que le dossier doit être enrôlé cette semaine ci, soit mardi ou jeudi. Me Sall est en prison depuis le 17 mars dernier pour offense au Chef de l’Etat et appel à l’insurrection. Des accusations que l’ex-Garde des Sceaux a contestées lors de son audition au fond.