Mbaye Ndiaye estime que le président Macky Sall ne tiendra pas toutes ses promesses…

La coordination Apr du département de Dakar a tenu un séminaire ce samedi, en vue d’évaluer ses activités de réconciliation et de massification du parti. Lors de cette rencontre, le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye a soutenu que « toutes les promesses tenues par le président Macky Sall ne pourront pas être réalisées ».
« Il ne faut pas s’attendre à ce que toutes les promesses électorales du président de la République se réalisent », Mbaye Ndiaye dixit. Le directeur des structures de l’Alliance pour la République, par ailleurs, ministre d’Etat, a fait cette déclaration ce week-end, au cours d’un séminaire sur la massification et la réconciliation du parti présidentiel tenu à Dakar.
L’ancien maire des Parcelles Assainies sous Abdoulaye Wade a estimé que « tout ce que promet un candidat durant une campagne électorale ne pourra pas être mise en œuvre, une fois élu ». Mbaye Ndiaye fait surtout allusion à la réduction du mandat présidentiel de sept à cinq ans. Une promesse de l’actuel chef de l’Etat Macky Sall et qui tarde à être matérialisé.
Ce séminaire a également enregistré la participation du néo apériste Yakham Mbaye. Le secrétaire d’Etat à la Communication de la présidence de la République et membre du secrétariat national de l’Apr, s’est insurgé contre l’indiscipline qui prévaut au sein du parti présidentiel. « L’opposition sur la réduction du mandat du président de la république Macky Sall vient surtout des responsables de l’Apr, qui se sont illustrés dans ce débat par l’indiscipline militante ».
D’ajouter : « Cette attitude n’a réussi qu’à dévaloriser la parole présidentielle en portant préjudice à sa crédibilité ». Pour lui, « cette indiscipline a crée une cacophonie sur le message du président Macky Sall ».
« Absence de structuration du parti »
Lors de la restitution des ateliers, les militants ont surtout dénoncé un manque d’animation, d’humilité, de solidarité, de dialogue, ainsi que la léthargie, le déphasage dans la communication et une absence de formation, de structuration et d’organisation du parti. Sur ces points, le ministre du Tourisme et des Infrastructures aériennes, Abdoulaye Diouf Sarr, a souligné que l’Apr est dans une dynamique unitaire pour remporter la prochaine élection présidentielle.
« La préparation des échéances électorales futures est extrêmement importante et nous ne pouvons l’envisager que dans une dynamique unitaire. Il s’agit d’appliquer toute la méthodologie qu’il faut pour qu’au-delà de la famille de l’Alliance pour la République, on puisse unir à notre action la famille du Plan Sénégal Emergent », a déclaré le maire de Yoff.
Ce séminaire, a enregistré la participation de plusieurs responsables politiques de l’Apr, aux rangs desquels on peut citer ; Anta Sarr, Moustapha Cissé Lô, Mayel Thiam, entre autres.