Mayoro Faye du PDS répond à Djibo Ka et à…Frank Timis

Djibo KA est maitre dans l’art de décevoir les observateurs de l’espace politique et citoyen. Senghor, Diouf et Wade concluraient qu’il n’a rien appris de leur compagnonnage.

Y a seulement quelques temps, il disait que Macky  ne travaillait pas assez et qu’il risquait d’installer le pays dans une grande illusion.

Djibo accusait Macky de se limiter à de simples déclarations d’intention au lieu de trouver des solutions aux préoccupations des sénégalais.

Aujourd’hui qu’il broute dans la prairie marron, il cherche des prolongations et évoque des temps morts.

Gare à Macky SALL qui s’est récemment dédie à propos de la réduction de son mandat de 5 à 7 ans. S’il ne respecte pas ainsi sa promesse pour des raisons personnelles, il ne saurait en retour, perturber le calendrier républicain qui indique des élections législatives en 2017.

Les arguments avancés par Djibo pour proposer un couplage des élections sont honteusement légers et fallacieux.

Mais quand dans ses alliances politiques on fait les pires choix, on récolte forcément les pires propositions rétrogrades et poltronnes.

Nous exigeons de Macky SALL le respect scrupuleux du calendrier républicain quelque soit les chants lugubres des vautours politiques.

Frank Timis pompe notre pétrole et nous menace.

Aussi, il a réussi tout seul, comme un grand à prouver à la face du monde qu’il n’avait pas de bons rapports avec Karim WADE qui n’a joué aucun rôle pour lui faciliter son implantation.

Maintenant quand il le traite de criminel, nous lui répondons par le mépris. Car, son problème ce n’est pas Karim WADE encore mois Me WADE mais ses contrats avec l’Etat du Sénégal dans la gestion du pétrole qui attirent des interrogations sérieuses chez les sénégalais.

Frank Timis ne parviendra jamais à changer l’opinion des sénégalais qui ont compris que Aliou SALL était actionnaire de Pétro-Tim. Les statuts de l’entreprise constitués en juillet 2012 dans le cabinet du notaire Me Moussa Mbacke prouvent qu’il en est mandataire. Les documents renseignent qu’il est l’unique actionnaire de la société anonyme et qu’il pourra exister entre lui et toutes autres personnes ou sociétés pouvant entrer dans la dite société par suite de cession ou création d’actions nouvelles s’il donne son accord. L’article 17 de ces statuts dispose que «  Aliou Sall est désigné administrateur général » de Petro-Tim Sénégal dont le siège est situé à l’immeuble 2K Plaza, Suite 2B, sur la route du Méridien Président, même si Aliou Sall aurait cédé ses titres dans l’exploration du pétrole à Timis Corporation de Frank Timis.

Aujourd’hui, le débat est plus que jamais posé et le régime qui s’est érigé en défenseur du frère de Macky SALL gagnerait à choisir une communication de vérité pour éclairer la lanterne des sénégalais qui ne sont pas prêts à avaler l’amère pullule pétrolière. La transparence est exigée dans cette affaire et il ne sert à rien de chercher à noyer le poisson par le biais de menaces formulées par le Chef du gouvernement et Frank Timis lui même.

Mayoro FAYE