Marche de l’opposition : Un policier en civil se fait brutaliser par ses collègues

La marche de l’opposition dispersée à coup de grenades lacrymogènes a dégénéré, hier. Les policiers se sont montrés féroces en balançant des projectiles à tout va et en brutalisant les manifestants. Un policier l’a appris à ses dépens, selon L’As. En civil, le flic, qui avait infiltré la masse, s’est retrouvé entre les griffes de ses collègues. Il a été malmené pendant une dizaine de minutes avant qu’il ne crie de toutes ses forces qu’il appartient à la Police. C’était déjà tard, parce que le mal était fait. Atteint dans son honneur, rapporte le journal, le flic en civil, qui arborait un tee-shirt du Grand Parti, a proféré des insanités sur ses collègues avant de se fondre dans la foule.