Marche de l’opposition du 14 octobre :  les femmes de « Makoo Wattu Seenegaal » prêtes à nouveau « Talaatay Nder »

Les femmes du Front pour la défense du Sénégal « Makoo Wattu Senegaal » ont tenu hier, une rencontre pour se prononcer sur la situation politico-sociale du pays. Dans une déclaration, elles ont dénoncé la politique du Président Macky Sall qui selon elles, est marquée par des « sanctions arbitraires, sans aucun fondement »,  » le bâillonnement des libertés,  » des menaces et intimidations à l’endroit des citoyens sénégalais dont le seul tort est d’avoir manifesté leur patriotisme.

Pour faire face à une telle situation qui constitue « une menace grave pour la démocratie », Nicole Gakou et camarades ont décidé d’apporter une riposte à la mesure de ces violations des droits humains et des principes de bonne gouvernance, en déclinant un plan d’actions à mener sur l’ensemble du territoire national. Concrètement, elles donnent rendez-vous à Macky Sall et à son régime le 14 octobre prochain pour une marche visant la restauration des droits et libertés et la protection des ressources naturelles du pays, notamment le pétrole et le gaz. Peu importe les mesures dissuasives que mettront en place les autorités gouvernementales, elles sont prêtes à créer un nouveau  » Talaatay Nder« . « Nous femme de Mankoo Wattu Senegaal« , exigeons des autorités le respect de nos libertés, notamment notre droit de manifester et notre droit d’égal accès aux médias du service public, liberté publique que nous garantit la Constitution du Sénégal. Nous exigeons des autorités un processus électoral crédible, fiable et consensuel. Nous sommes les mères, les sœurs, les épouses, les filles de cette Nation, n’ayez aucun doute que nous protégerons notre démocratie ».