Mansour Sy devient président du PIT…Un poste qui n’existe pas

Samba Sy est le nouveau Secrétaire général du Parti de l’indépendance et du travail. C’est la principale décision sortie du Comité central qui s’est tenu hier jusqu’au bout de la nuit au Cices. Ainsi Samba Sy qui était jusque-là le porte-parole du parti a été élu avec 75 voix. Amath Camara vient en second avec 72 voix suivi de Thié Ndiaye 7 voix.  Il faut dire cependant que les cocos de Khar Yalla ont coupé la poire en deux parce que le ministre Mansour Sy devient président du parti. Il a été proposé au poste par la Coordination de Thiès avant que cela ne soit soumis à vote. Seulement, il y a eu beaucoup de grincements de dents parce que certains responsables  ont estimé que ce poste n’existe pas dans les statuts du parti. En tout cas, jusqu’au moment où nous mettions sous presse, les travaux se poursuivaient encore tard dans la nuit parce qu’il fallait déterminer les attributions de chacun. En attendant, le nouveau Sg a livré ses premières impressions, parlant de «sentiments multiples» qui l’habitaient. «Mais aussi des sentiments de responsabilité de prendre le témoin des mains de Maguette Thiam, Amath Dansokho et Seydou Cissokho». Le professeur de philosophie a révélé sa surprise d’avoir été élu car ne s’y attendant pas. Il a expliqué en effet que ce sont les militants qui sont venus vers lui pour lui proposer de se présenter comme candidat.

 

1 Comment

  1. Pauvre parti qui se retrouve avec comme président celui qui inventait les 12 000 fonctionnaires fictifs. C’est dire qu’il ne faut jamais s’attendre à une goutte de vérité venant de ce parti.

Les commentaires sont fermés.