Mansour Sy accusé de tripatouiller les textes au PIT

Le parti de l’indépendance et du travail (Pit) est en train de se livrer à des acrobaties depuis quelques temps, pour donner les rênes du parti au ministre du Travail et des Organisations professionnelles, Mansour Sy. D’abord, il y avait une tentative de forcing lors du renouvellement des instances du parti à Thiès, pour le propulser à la tête de la structure locale du parti, qui allait lui servir d’escalier pour accéder au sommet. Maintenant, il est envisagé d’apporter des modifications aux textes pour faire avaler la pilule en douceur. Une volonté qui fait déjà grincer des dents dans le parti. Il s’agit de créer le poste de président du Pit qui devrait être confié à Mansour Sy, qui héritera du rôle dévolu jusque-là au secrétaire général du Pit, lequel sera désormais un fantoche qui gère la paperasse.