Mansour Faye liste les défis de la 42 ème session ordinaire du Conseil des Ministres de l’OMVG

Le ministre  sénégalais  de l’hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye  a  listé  ce jeudi   les défis qu’il   faut relever  pour assurer le bon fonctionnement de l’Organisation   pour   la mise en valeur du   fleuve Gambie (OMVG).  « Le défis qu’il importe aujourd’hui de relever, consiste à  prendre les décisions adéquates pour créer les conditions d’une  réalisation rapide de nos   ouvrages commune »  a   indiqué ce matin, à Dakar,  M Faye,  lors  de la cérémonie d’ouverture de 42ème session ordinaire Conseil des Ministres de l’omvg. Mansour a,  lors de cette session magnifié   l’impulsion  de  « la  page glorieuse » au sein de l’Omvg à travers  la restauration de   l’organisation par  la mise en   place d’un haut-commissariat et  la création de l’Agence de gestion des  ouvrages commune de  Sambangalou et du réseau de transport de l’énergie électrique de nos  pays. « sur ce chapitre, nos Etats doivent continuer à démontrer leur engagements à nos partenaires,  bailleurs de fond, dont  le concours   pour   le  projet énergie s’élève à   près de 800 millions d’euro, en relevant également   le  défis  de la  mise à   disposition, chaque année, à temps, des ressources financières nécessaires au bon fonctionnement de notre organisation » a dit M Faye annonçant   la pose de la  première   pour  la construction du barge de  Sambangalou, en Guinée. Ainsi, au terme de cette session, les Etats membres  vont  définir l’organigramme définitif de l’Omvg et l’adoption du premier budget de fonctionnement pour l’année 2016-2017. Ce en  vue de permettre à l’organisation, léthargie depuis des années, de fonctionner  correctement.

Lutte contre le terrorisme