Manifestations pour des réformes électorales à Serekunda : Des gambiens se soulèvent contre Jammeh

C’est une situation inédite. Hier, des populations gambiennes réclamant des réformes électorales ont été violemment réprimées dans les rues de Serekunda. En l’absence du Président Yaya Jammeh qui participe au   13ème Sommet de l’Organisation de la conférence islamique (Oci) à Istanbul, en Turquie, la marche a été dispersée par les forces de sécurité qui ont exercé une folle répression sur les manifestants. Selon des quotidiens qui ont relayé l’information, le bilan fait état d’une quarantaine de blessés et un couvre-feu a été instauré. Une manière de dissuader les protestataires qui déplorent les méthodes de l’homme forte de Banjul.