Mange-mil du Palais ou réformateur avec Fada ? Ousmane Ngom maintient le flou sur son avenir politique

Sur son invisibilité ces derniers temps, Maître El Hadji Ousmane Alioune Ngom, qui dit qu’il était en retraite spirituelle, affirme avoir gelé ses activités politiques au sein du Pds mais bientôt, il va sortir de cette retraite.
Toutefois, Ousmane Ngom prévient : «Ce n’est pas pour aller vers des invectives ou des querelles de chapelle parce que le moment n’est pas à cela. Le moment est au travail. Le moment est aux réalisations et aux résultats. Et c’est pourquoi, encore une fois, mon combat sera justement de me battre pour que notre pays puisse aller de l’avant, pour que notre pays puisse très rapidement franchir de très grands pas pour rattraper la Côte d’Ivoire qui est en train de sortir de l’ornière, ou d’autres pays qui, malgré des crises importantes qui les avaient mis par terre, ont su se mobiliser, constituer une union sacrée pour aller de l’avant. Je sais que le Sénégal est capable de le faire.»
Sera-t-il du côté de l’opposition ou du pouvoir pour mener ce combat, Maître El Hadji Ousmane Alioune Ngom entretient le flou et répond : «Je serai devant. Je serai ca kanam.»

1 Comment

  1. Le projet et les ambitions qu’il décline ici ne peuvent être portés que par l’exécutif. Sa langue a déjà fourché. Tout le problème est de savoir de quelles compétences extraordinaires il peut se faire prévaloir, à moins que de se lancer dans la politique politicienne pour le maintien du statu quo avec le pouvoir de Macky. C’est un « sourga » à la recherche d’un « Ndiatigué ». Autrement, il revient à Macky de lui aménager un espace institutionnel pour se mettre à l’œuvre.

Les commentaires sont fermés.