Mame Nullard Gueye félicite Macky Sall…

Une fois n’est pas coutume, la Plateforme Avenir «Senegaal bi ñu bëgg» applaudit à une initiative de Macky Sall et de son gouvernement. Me Mame Adama Guèye dit « Mame Nullard » et ses camarades, saluent l’opération gouvernementale de retrait des enfants de la rue et apportent tout leur «soutien et appui» à Macky Sall et à son gouvernement. Ils se sont d’ailleurs réjouis du discours de Macky Sall à sa sortie de la prière de la Korité, invitant les Sénégalais à s’approprier la mesure et à soutenir les actions de l’Etat. «La Plateforme fait écho à cet appel et invite les Sénégalais à faire bloc derrière le gouvernement pour lui apporter l’appui politique et la force sociale qui lui seront nécessaires pour neutraliser les pressions, chantages et toutes sortes d’actions des lobbies et groupuscules d’intérêt qui ne manqueront pas d’entrer en action pour faire échec à l’entreprise de l’Etat».
Après ce soutien à cette mesure, la Plateforme invite l’Etat à «faire en sorte que l’action entreprise ne soit pas un simple feu de paille destiné à s’attirer l’approbation des partenaires au développement et de la communauté internationale». Elle estime qu’«elle doit être portée par une volonté politique inébranlable du Président de la République pour mettre un terme définitif à l’exploitation immorale des enfants». C’est pourquoi elle appelle à l’accélération de la mise en œuvre des politiques de modernisation des daaras en s’inspirant «des expériences heureuses et utiles des daaras dignes de ce nom installés à l’intérieur du pays et dirigés par des éducateurs légitimes inculquant aux enfants les valeurs sociales et religieuses les plus positives, dans des conditions de vie et d’apprentissage irréprochables».
Par ailleurs, la Plateforme Avenir s’est penchée sur les causes du phénomène de la mendicité. «La présence massive de jeunes enfants sans protection, errant dans les rues des centres urbains du pays est la manifestation la plus tangible de l’échec de tous les gouvernement et de la société sénégalaise toute entière dans leur ambition de garantir protection et sauvegarde aux enfants et un accès égal et sans discrimination aux services les plus élémentaires que la République doit offrir aux citoyens, en particulier les plus jeunes, à savoir l’éduction, la santé, le logement, l’alimentation et la préservation de leur intégrité physique et psychique», disent-ils.

Non sans dénoncer «l’exploitation (des enfants dans la rue) rendue possible à la fois par la faillite de l’autorité de l’Etat, l’irresponsabilité et certains parents et la cupidité de certains réseaux incontrôlés utilisant la religion et l’enseignement coranique pour exercer leur commerce de la mendicité». La plateforme n’a pas manqué d’exhorter «les nombreux  Sénégalais qui baignent encore dans des croyances fantasmagoriques, se traduisant par toutes sortes d’offrandes données aux jeunes talibés comme actes expiatoires ou propitiatoires, pour se donner l’illusion de s’attirer des faveurs et d’éloigner des mauvais sort, à mettre un terme à ces pratiques qui favorisent la reproduction et le maintien de la mendicité des enfants».