Dans le cadre des vacances citoyennes édition 2015, le ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne a fait face à la jeunesse du Fouladou. C’est au cours d’un forum que le ministre et sa suite ont eu un échange directe avec les jeunes qui ont répondu massivement à l’appel. Répondant aux différentes préoccupations des jeunes désignés pour parler aux noms de leurs homologues, Mame Mbaye Niang s’est érigé en conseiller coutumier des jeunes qu’il invite à plus d’unité pour construire la nation. « Ne vous laissez pas distraire par ces marchands d’illusions qui ne cherchent qu’à satisfaire leurs propres intérêts » a lancé le ministre de la jeunesse. Ajoutant que le temps des folklores est bien terminé, et place maintenant au travail. Justement à propos de ce travail, Mame Mbaye Niang dira qu’il est impossible de construire des infrastructures de loisirs alors qu’il y a des priorités ailleurs comme l’électricité, la santé, l’eau. A cette occasion, le ministre de la jeunesse n’a pas porté de gants pour canaliser la jeunesse du Fouladou face à ce qu’il appelle « des trafiquants d’influence ». A en croire Mame Mbaye Niang « il y a des gens tapis dans l’ombre qui utilisent la jeunesse à leurs propres fin par la corruption. Cela, vous devez le refuser et vous battre pour relever le défi du développement ». De l’avis du ministre « ces opportunistes sont dans le camp du pouvoir comme dans celui de l’opposition ». Mame Mbaye Niang invite la jeunesse au refus de la manipulation et du discours politique tendant à déconcentrer les gens sérieux qui travaille pour l’émergence du Sénégal. A cette volonté, le ministre dira « n’acceptez jamais cela et occupons-nous des opportunités à exploiter pour développer ensemble notre cher Sénégal, c’est cela aussi la rupture ».
EL HADJI MAEL COLY

1 commentaire

  1. Et que conseille t il contre les organisateurs du Feu et Sang qui ont brûlé Dakar ?

Comments are closed.