Mamadou Diop Decroix révèle pourquoi Macky à lancé le PUDC…C’est pour cacher l’échec de l’acte 3

Le Secrétaire général d’And-Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (AJ/PADS) et Coordonnateur du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR), Mamadou Diop Decroix, était l’invité de Fatou Thiam Ngom dans l’émission Grand Oral de ce samedi 11 juillet 2015 sur les ondes de Rewmi FM. Le député non-inscrit à l’Assemblée nationale en a profité pour aborder les questions relatives au Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) lancé récemment par le chef de l’Etat
Parlant du PUDC, Mamadou Diop Decroix de dire : « Quand vous parlez de programme d’urgence, ça renvoie à quelque chose, c’est ce à quoi il renvoie qui m’intéresse. Sauf calamité naturelle ou bien épidémie, quand vous parlez de programme d’urgence, ça renvoie à un retard qui a été noté quelque part qu’on ait besoin, en urgence, de faire des choses. C’est exactement ce qui se passe avec la gouvernance décentralisée. Tout est bloqué dans le système depuis que l’acte 3 a été introduit. Ce PUDC démontre l’échec de l’acte 3 de la décentralisation. C’est sur ça qu’il faut insister sinon, on manipule les consciences. Les gens vont discuter sur le fait que la coordination de ce programme soit confiée au PNUD et, on oublie que c’est un échec lamentable qu’on est en train d’essayer de « rectifier » et qu’on ne rectifiera pas de toute façon. Il faut, encore une fois, que les sénégalais se ressaisissent, ce dont il s’agit ce n’est pas le fait que le PNUD gère des milliards mais pourquoi on en est arrivé là ? Parce que, quand le président Macky Sall est arrivé, ils se sont dépêchés de liquider ce qu’il y avait alors qu’eux-mêmes ne savaient pas ce qu’il faut mettre à la place et, maintenant, tout le système est bloqué. Voilà ce que je retiens (…) ».