« Malick Gakou un exemple pour décomplexer la Banlieue »…C’est Aminata Linguère Walo Ndiaye qui le dit

Au Sénégal comme partout dans le monde la banlieue a toujours été considérée comme un taudis regroupant tous les maux de la société. Banlieue rime avec pauvreté, banlieue rime avec mal éducation, banlieue rime avec violence, banlieue rime avec prostitution, en un mot banlieue est égal à échec total.
Nous qui y sommes nés avons toujours vécu avec ce sentiment de rejet et de discrimination.
Au lycée, à l’université ou même dans le monde professionnel, nous avons toujours supporté ce regard curieux des autres a chaque fois que nous nous présentons comme issus de la banlieue. Aux yeux de tous, nous sommes les parias à éviter et qu’il est même dangereux de nous fréquenter. Nos rares amis ne venaient jamais nous voir de peur d’être agresser en chemin. Même si nous nous sommes toujours battus pour être ou faire partie des meilleurs, ce rejet a fini inculquer à certains la peur de développer ses potentiels et leurs a longtemps empêché de croire en eux.
Cependant, de plus en plus, la banlieue a commencé à s’affirmer et est devenue consciente de son potentiel. Les filles et fils de la banlieue montent de plus en plus en puissance et leur leadership est devenu incontestable. Du lycée à l’université, des entreprises aux ministères, la banlieue se fait partout représentée et joue un rôle capital dans la gestion du pays.
Si Malick Gakou un fils de la Banlieue, prétend à la magistrature suprême, c’est pour moi une occasion inouïe de voir coupé a jamais ce cordon de subordination qui nous a toujours lié. La banlieue sera alors égale à Réussite.
Né à Thiaroye, il a grandi entre Pikine et Guédiawaye et a vécu la pauvreté dans toutes ses échelles. Comme ses camarades, l’échec lui a été prédit. S’armant de courage et de détermination, il s’est battu pour ne pas finir comme un paria. Il a bravé les péripéties de la vie pour faire partie de l’élite de ce pays.
Oui il a réussi et sa réussite est un message à toute la jeunesse défavorisée.
Il nous a prouvé que la réussite n’est qu’au bout de l’effort. Il nous a prouvé qu’il faut juste y croire pour y arriver. Il nous a prouvé qu’on peut faire tomber les barrières et en sortir grandit. Il nous a tout simplement fait comprendre que nous pouvons faire de la banlieue un bon lieu.
Refusons de croire à ceux qui, pour des raisons cachées, tentent de ternir son image. Ils ont juste peur d’assister au sursaut de la banlieue qu’ils considèrent comme leur bassin électoral. Ils ne veulent pas nous voir au devant de la scène et tenteront toujours de nous en dissuader.
La candidature de Malick Gakou sera une grande révolution et rétablira la justice. Elle décomplexera la banlieue et les politiques comprendront que cette population ne sert pas uniquement à remplir les meetings pour applaudir et porter au pouvoir ceux qui au retour continueront de leur traiter d’ « esprits limités ».
Soyons fiers et regroupons nous autour de notre fils, frère, oncle, voisin, et accompagnons le pour la conquête du Sénégal.
Aminata Linguére Walo Ndiaye
Membre du Grand Parti à Guédiawaye