Malick Gackou veut vendre 500.000 cartes du Grand Parti avant mai 2016…Il se prépare pour l’assaut final

Depuis qu’il a été éjecté de l’Alliance des forces de progrès (Afp) parti dans lequel il a milité depuis sa création, Malick Gakou tisse sa toile. Avec sa formation nouvellement mise sur pied, le Grand parti (Gp), l’ancien numéro 2 de l’Afp marche résolument vers le pouvoir. Pour preuve, du 22 octobre dernier, date de lancement officiel de la vente des cartes du Gp, à nos jours, pas moins de 86 000 cartes de membres ont été vendues, en dehors de la région de Dakar.
La capitale attendait l’ouverture du siège du parti et le lancement de la vente des cartes sera fait la semaine prochaine, informe L’Observateur de ce jeudi 14 janvier 2016. Et selon Malick Gakou, l’objectif est de vendre 500 000 cartes «réelle » sur l’ensemble du territoire et de la Diaspora, d’ici au 31 mai 2016.
Ayant reçu le récépissé de son parti le 17 août dernier, le Grand Parti compte aujourd’hui un certains nombres de responsables comme le promoteur de lutte Gaston Mbengue, l’ancienne responsable de l’Afp de Kaffrine, Mata Sy Diallo qui assure la coordination politique auprès du président du parti, Mamadou Goumbala, Songo Matar Ndiaye, ancien président de la Commission des finances de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), ainsi que de nombreux responsables départementaux de l’Afp et d’autres partis.
Le président du parti, Malick Gakou, lui, est entouré d’une Task force composée d’une quinzaine de personnes, une équipe d’experts composée d’économistes, de sociologues, de juristes, de spécialistes en communication, ainsi que de hauts fonctionnaires et de cadre de l’administration, note “L’Observateur”.