Malick Gackou invite les partis politiques, la société civile, les ONG à une réflexion interne au Sénégal

COMMUNIQUE
CELLULE DE REFLEXION DES CADRES DU GRAND PARTI

Les Cadres du Grand Parti condamnent avec fermeté les actions terroristes qui se sont produites le vendredi 13 novembre en France et ayant entraîné d’importantes pertes en vies humaines, essentiellement des civiles, de nombreux blessés.
En cette douloureuse circonstance, les cadres du GP expriment leur compassion et leur solidarité au peuple français tout en exhortant tous les gouvernements du monde à œuvrer ensemble pour une paix internationale.
S’inspirant du programme du parti, pour une économie mondiale solidaire et une diplomatie internationale plus apaisée et plus équitable, les cadres du GP exhortent le gouvernement sénégalais à peser de tout son poids au niveau des instances sous régionales et mondiales pour mener une réflexion approfondie face à certaines problématiques qui concernent le monde aujourd’hui, notamment :
– Les frustrations sociales nées de la pauvreté de certaines populations et débouchant sur l’émigration clandestine, la violence et les dérives sociales ;
– Les frustrations politiques engendrées par la diplomatie internationale source de guerres et d’actes terroristes ;
– La démission de la diplomatie mondiale sur la question palestinienne,
– L’instrumentalisation des pétromonarchies source de la rancœur et de radicalisation au Proche-Orient ;
– Le chômage des jeunes, principaux acteurs des différentes scènes de violence.
Face à tous ces fléaux qui gangrènent la société mondiale, les cadres du GP invitent aussi à une réflexion interne au Sénégal qui regrouperait les partis politiques, la société civile, les ONG et les Associations pour la proposition d’une solution aux gouvernements du monde.
Des solutions existent !

Fait à Dakar, le 17 novembre 2015
Les Cadres du Grand Parti