Malick Gackou entendu par la police pour la création de son « Grand Parti-Suxali Senegal »

C’est La Tribune qui file l’info. Vingt quatre heures après la création de sa formation politique, « Grand Parti », Malick Gackou a été convoqué, hier, au commissariat central de Guédiawaye.
L’ex-numéro 2 de l’Alliance des forces du progrès (AFP) est arrivé sur les lieux, selon le journal, aux environs de 15 heures avant d’en ressortir vers 16 heures. Il était accompagné d’autres personnes. Il s’agit de Diao, son ami intime, du trésorier du « Grand Parti » et du Dr Kane. Nos confrères rapportent que l’enquête tournait autour de cette formation politique qu’il vient de créer et son objectif. C’est un Malick Gackou très relax, à en croire le journal, qui, après son audition, est reparti comme il était venu. Cette convocation est une suite logique car, en tant que créateur du parti, la procédure veut qu’il soit entendu pour expliquer les tenants et les aboutissants de sa formation politique.