Malgré ce qui se passe à l’Assemblée, Aïda Mbodj est préoccupé par le sort des Sénégalais de l’Extérieur

Avant de quitter l’assemblée, notons que le Groupe parlementaire des libéraux et démocrates, celui dirigé par Aïda Mbodj s’est réuni hier pour se pencher sur l’assassinat de notre compatriote Pape Amadou Diouf à Bergame en Italie. « Ce type de drames devenu récurrent, qui frappe les Sénégalais de l’extérieur, aussi bien en Europe qu’en Afrique, sans aucune réaction pertinente perceptible du côté du gouvernement doit connaître un terme », exigent Aïda & Cie. Ils ont ainsi « décidé, dès que l’Assemblée nationale retrouvera sa légalité républicaine, de faire mettre sur pied une commission d’enquête parlementaire sur le phénomène afin de trouver les meilleurs voies et moyens d’une protection plus efficace de nos compatriotes vivant hors de nos frontières ».

1 Comment

  1. C’est une bonne chose que de maintenir en vie le Groupe parlementaire, de l’animer et de mieux coordonner les interventions de ses membres aussi bien au sein de l’hémicycle que sur le terrain, le tout relayé par une bonne communication. En général, les « révolutions » s’opèrent à partir des marges.
    Le Cadre doit aussi continuer sa structuration et son implantation.

Les commentaires sont fermés.