Malaise au Parti socialiste…Le Maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye tourne le dos à Khalifa Sall

Entre Khalifa Sall et son  désormais ancien  poulain, Alioune Ndoye, ce n’est  plus le  parfait amour.  Car le   maire   socialiste de   Dakar-Plateau, Alioune Ndoye a organisé dans son fief un meeting de remerciement à ses militants pour avoir voté « Oui » au référendum du 20   mars dernier. Lors de ce meeting Alioune Ndoye a mis fin au débat  faisant  de lui un pro X ou Y. « J’entends souvent dire que je suis un pro X ou Y, mais je tiens à préciser ici que je ne suis pro de qui que ça soit.  Je suis un pro du parti socialiste. Donc, Madame Aida Sow Diawara, vous transmettrez nos salutations à notre secrétaire général national, la confiance que nous plaçons en lui et ce que nous construisons entre nous qu’il se consolide d’avantage » a clarifié M Ndoye. « Je l’estime Ousmane   Tanor  Dieng   parce   qu’il   a   dit :   nous   ne   travaillons   pour   des individualités.   Nous   travaillons   pour   le   parti   socialiste   pour   préserver   son héritage. Nous travaillons pour l’intérêt collectif, l’intérêt collectif, c’est nous. Ces intérêts-là, c’est au-dessus de tout. Il nous a aussi permis d’instaurer le dialogue   contradictoire   au   sein   du   parti.   C’est   ça   la   politique » a-t-il ajouté. Ignorant totalement Khalifa Sall dans ses propos, le maire socialiste de Dakar-Plateau indique qu’« Un militant,   il   faut   le   convaincre   et   non   le   contraindre.   Mais  un   parti   est   une association,   si   moi,   Alioune   Ndoye,   je   peux   parfois   mise   en   minorité   et   la démocratie veut  que je  soutienne en  ce moment  la majorité ». Des alliés du camp  présidentiel comme Mohamed Diallo, Abdoulaye Diouf Sarr, Me Ousmane Sèye, Dr Malick Diop…