Maïmouna Ndoye Seck se perd en conjectures en voulant défendre son patron Macky Sall

Maïmouna Ndoye Seck, l’ancienne Ministre de l’Energie avait confirmé dimanche qu’en trois ans de gestion du pouvoir, le Président n’a pas pu suivre le rythme que lui impose le temps. Temps qui ne lui a pas donné le temps de réaliser ambitions.
Invitée de l’Emission «Grand Jury» de la Rfm, animée par Mamoudou Ibra Kane, Maïmouna Ndoye Seck déclarait que : « Le secteur de l’électricité au Sénégal, c’est comme un enfant qui a rampé depuis longtemps et qui a commencé à marcher. Depuis plus de 10 ans, le secteur a traversé d’énormes difficultés, avec l’arrivée du Président Sall, des solutions sont en train d’être trouvées, mais cela va prendre du temps « . Combien de temps Madame le Ministre?
A propos du retour des délestages dans certains zones de la capitale, elle avait révélé qu’«il y a des gens qui ont construit sur des réseaux comme à Sicap et aux Hlm et quand il y’a des problèmes, la Sénélec a des difficultés pour y accéder «.
Chaque semaine, les autorités mentent et tentent des trouver des alibis où des boucs émissaires face aux coupures d’électricité. Dans ses envolées délirantes, elle avait fait une révélation de taille :  » Quelqu’un m’a dit un jour, que c’est le secteur de l’énergie qui a emporté Wade, j’ose dire que ce ne sera pas ainsi pour Macky Sall. Son départ de la Présidence de la République ne préviendra pas du secteur de l’énergie «. La chute douloureuse du Président viendra d’où Madame? Encore une grande menteuse qui se dévoile. Aujourd’hui, les populations pilonnent l’Etat. Le pays est en ébullition et le Chef de l’Etat fait l’objet d’attaques tous azimuts même au niveau de la mouvance présidentielle. Cela ne signifie-t-il pas un début de chute d’un régime?
Sidy Niang pour xibaaru.com