Mael Thiam, administrateur de l’APR : « Nous sommes un parti jeune qui est toujours dans sa phase de croissance »

« La vocation d’un parti politique est de conquérir et de conserver le pouvoir. La conquête du pouvoir se fait à travers des élections. Nous venons de sortir d’un référendum qui du reste a été «perverti» à une élection présidentielle par l’opposition. Nous les avons brillamment remportés, avec le score que vous connaissez. Aujourd’hui, nous en sommes à l’évaluation. Il est naturel que cette évaluation se fera également avec un œil sur les prochaines échéances, qui sont les échéances législatives. Nous allons continuer nos évaluations. Nous allons aboutir par identifier de manière classique nos forces et nos faiblesses, que nous allons combiner avec nos opportunités dans les différentes localités qui seront l’émanation de nouveaux leaderships, qui seront également de nouvelles adhésions liées à la pertinence des 15 points proposés par le président de la République. Mais également, de nouvelles dynamiques qui sont nées dans les différentes localités. Ce sera tous ces facteurs qui seront pris en compte pour les investitures prochaines. Nous sommes un parti encore jeune. Un parti qui a très vite grandi. Un parti qui est toujours dans sa phase de croissance. Il est évident que toutes nos stratégies sont d’accompagnement de la croissance du parti. Nous ne pouvons pas avoir une stratégie statique. Notre stratégie est dynamique en relation avec le taux de croissance que nous connaissons. Tout ceci n’est pas suffisant. N’oubliez pas que nous sommes partie prenante d’une coalition, à savoir Bennoo Bokk Yaakaar. Toutes nos stratégies seront articulées avec la grande coalition Bennoo Bokk Yaakaar. Il est évident que cela peut causer des difficultés dans le choix des hommes qui vont porter le drapeau de la coalition à l’occasion des élections législatives, mais nous avons l’habitude de la difficulté. Ça ne sera même pas difficile, ce sera simplement complexe. Nous saurons faire face. » a-t-il déclaré dans les colonnes de sud Quotidien