Macky veut revoir la gestion foncière le long du littoral…Pour mieux gérer les victimes

Le président de la République a annoncé, samedi à Mbao (banlieue dakaroise), la création prochaine d’une nouvelle entité chargée de revoir la gestion foncière le long du littoral.

« Concernant le déplacement des populations du fait de l’érosion côtière, une structure doit être mise sur pied par le Premier ministre ainsi que les ministères de l’urbanisme, des finances, du renouveau urbain (…) pour revoir la gestion foncière le long du littoral » a-t-il notamment dit.

Macky Sall procédait, dans la commune de Mbao, au lancement des travaux de trois aires de transformation d’un montant de 250 millions de frs CFA, dans les zones de Mbao, Neppe et Penccum Senegal.

« Nous devons avoir une loi d’orientation sur l’utilisation du littoral mais aussi étudier comment déplacer les populations qui voient leur habitation submergée par la mer (….) » a ajouté Macky Sall.

Pour cela, il faudra, selon lui, « leur trouver un site en attendant de reconstituer entièrement les quartiers impactés par l’avancée de la mer ». Le chef de l’Etat a rappelé que « les populations de Bargny mais aussi de Guet Ndar subissent les mêmes difficultés liées à l’érosion côtière que Mbao ».

Auparavant en début d’après-midi, Macky Sall, dans le cadre de sa tournée de cinq jours dans la région de Dakar, avait visité le chantier de construction du centre de formation aux métiers de la mécanique pour poids lourds à Diamniadio, et l’extension du centre BTP dans le secteur de la maîtrise énergétique.

Le chef de l’Etat qui s’était arrêté dans la ville de Bargny pour constater de visu les impacts de l’érosion côtière a terminé sa tournée entamée lundi dernier par l’inauguration, en fin d’après-midi, de l’échangeur de l’émergence (ex pont Sénégal 92).