Macky veut relancer le secteur du Tourisme…Il annonce la tenue d’un conseil présidentiel sur le Tourisme

« Attachement particulier » de Macky sall à la relance de la destination touristique du Sénégal. Macky l’a réitéré, hier, en Conseil des ministres, de même que sa « volonté de faire du secteur du tourisme, un pilier du développement économique et social national, comme énoncé en 2013, à Saly Portudal ». Il rappelle d’ailleurs que sa « volonté réitérée en Casamance lors de sa tournée économique dans la région, a valu entre autres à celle-ci, d’être déclarée Zone touristique d’intérêt national au travers de mesures d’incitations fiscales et sociales de grande portée et déjà en vigueur ». A ce sujet, Macky demande à son gouvernement de veiller au manque à gagner induit des Collectivités locales et d’ouvrir avec celles-ci les concertations nécessaires à cet effet ».
Macky souligne encore que « les différentes mesures en faveur de la relance durable du secteur du tourisme ont été amplifiées et consolidées par la décision, prise par le Chef de l’Etat en avril 2015, de suspendre les procédures relatives aux visas d’entrée touristique et de baisser de moitié, les taxes aéroportuaires ». Macky a rappelé « l’importance primordiale qu’il accorde au rayonnement et aux performances de la Société d’aménagement de la Petite Côte (Sapco), qui doit être un instrument de référence pour le secteur ». Il a aussi insisté sur « l’impératif d’une meilleure promotion de la destination Sénégal, avec la mise à contribution de notre réseau diplomatique et consulaire ».
Il milite également pour l’adaptation aux normes internationales de nos réceptifs touristiques et hôteliers, la professionnalisation des personnels en activité ainsi que l’accélération du développement de nouveaux sites et zones touristiques ». C’est pourquoi il demande au gouvernement de « procéder avant la fin du mois d’octobre 2015, à l’évaluation technique et financière de l’ensemble des mesures engagées en vue de la relance du secteur du tourisme, de produire un rapport spécifique et exhaustif sur l’activité touristique depuis le mois de janvier 2015 et de préparer la tenue d’un Conseil présidentiel sur le Tourisme ».