Macky très affecté par la mort de son cousin…Il délivre un message émouvant sur Feu Amadou Konté

Le président de la République, depuis Paris dans le cadre de la Cop21, a été très affecté par la brutale disparition de son camarade de parti, son conseiller spécial et non moins vice-président du Conseil départemental de Matam, Amadou Konté. Voici l’hommage émouvant qu’il lui a rendu sur sa page Facebook.
«C’est depuis Paris où je me trouve pour les besoins d’une décisive COP 21, que j’ai appris la brutale disparition de M. Amadou KONTE, mon Conseiller Spécial et Vice-Président du Conseil Départemental de Matam.
Au delà des liens de très proche parenté qui nous lient, je puis témoigner, avec tous ceux qui l’ont connu ou approché, de sa grandeur d’âme, de sa sociabilité hors normes et de son engagement sans failles pour les Grandes Causes.
A mes côtés, tant dans le Parti que dans l’Etat, feu Amadou KONTE aura été remarquable par la constance de sa loyauté, sa mobilisation permanente en faveur de ses parents, de ses amis, de ses camarades de Parti, de sa Région et du Sénégal.
C’est dire, autrement, que Matam vient de perdre l’un de ses plus illustres fils qui, dans une totale discrétion, n’a eu de cesse de s’impliquer, de se battre pour l’avènement d’un Sénégal Emergent. Un objectif pour lequel il n’a ménagé aucun effort et au service duquel il a investi et s’est investi sans compter.
Homme d’affaires, parfaite illustration de la version sénégalaise du «Self made man», Amadou KONTE incarnait cette Diaspora Sénégalaise profondément attachée au terroir, au pays et à la nation. Sa remarquable réussite, ses multiples succès dans de nombreux Secteurs, tout comme les grands Projets auxquels son nom était associé, en constituent les manifestations les plus saillantes.
La disparition d’un aussi grand collaborateur et responsable politique, constitue donc une perte considérable et inestimable pour le Sénégal, pour Matam et pour l’Alliance Pour la République.
En mon nom et au nom du Secrétariat Exécutif National et du Directoire Politique de l’APR, je présente mes condoléances attristées à sa famille, à tous les Camarades du Parti, ceux de Matam en particulier.
Je prie Allah, Maître des Mondes et Seigneur de l’Univers, de l’accueillir en son Paradis ».