Macky, talibé du moment à Touba…Il a déjà oublié ce qu’il avait dit lors du Dakka de Médina Gounass

EN PRIVÉ: JE SUIS MOURIDES POUR LA POLITIQUE, ET DE DAKKA POUR LA FOI EN DIEU

La visite de Macky Sall à Touba, à la veille du Magal, n’aura finalement retenu l’attention de personne, disons-nous que la montagne a accouché d’une souris et tenez-vous bien, par césarienne.
Lors du dernier Daka, le Président, en s’adressant à l’assemblée en Pular, affirmait son appartement à la famille Bâ, initiateur du Daka, en affirmant que c’est grâce à leurs prières exclusivement qu’il était arrivé à bout du clan des Wade (les vidéos sont disponibles sur le net).
Même s’il est inélégant de déplorer de tels faits, il faut l’avouer, publiquement et sincèrement, le Président Macky Sall joue avec le Khalif général des mourides. Il affirme partout, en privé, qu’il n’a besoin que du soutien
politique des mourides, par la prestigieuse voix du Khalif général.
Raison pour laquelle, en 2016, à un an des élections présidentielles et à quelques encablures de son fameux référendum, il a prévu de se rendre au moins trois fois à Touba, juste pour tromper la vigilance des fervents mourides, et répondre, sans réellement y prendre goût, à l’appel lancé par le Khalif, par la voix de celui qui porte sa parole, Serigne Bass Abdou Khadr, en ces termes : « nous n’avons que Serigne Touba, quiconque le traite de manière particulière, aura accès à notre sympathie, et quiconque agit autrement, nous serons indifférents vis à vis de tout ce qu’il fera ou voudra »
Et en fin politicien, il a décortiqué le message, et y a puisé uniquement le sens politique des mots, réélection en 2017 rime avec intelligence et dévouement.
Ces énormes sacrifices, Macky Sall est prêt à les faire, uniquement pour sortir vainqueur des prochaines joutes électorales.
Mais que fera – t – il du vœu que le Khalif avait formulé pour la libération de Karim Wade.
Avec cette déception du peuple, qui ne cesse de gagner du terrain, le pouvoir d’achat qui connaît un net recul, le système économique qui s’est décéléré, Macky Sall et son clan, n’ont malheureusement plus la chance de briguer un second mandat, qu’importe le miracle qui puisse survenir entre temps, les jeux sont faits, le peuple veut une autre offre politique, sociale et économique.
Il ne leur reste alors que nous imposer leur force, leur justice, leur armée et leur police, alors, bonjour et attention aux dérives!
Source:Assirou.net

1 Comment

Les commentaires sont fermés.