Macky, seul chef de l’APR…Il ne veut pas entendre parler d’un autre CHEF

C’est un Macky Sall « va-t-en-guerre » qui a présidé, hier, le Secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la République (Apr), au palais présidentiel. Il a vertement tancé les responsables de son parti et a menacé de les sanctionner s’ils ne respectent pas ses directives.

« Je le répète pour la dernière fois, que les gens retournent dans leurs communes pour travailler. Je ne veux plus entendre parler de responsable. Je ne veux plus entendre parler de leaders », peste le leader de l’Apr. Des propos rapportés par « L’Observateur ».

Selon Macky Sall, l’Alliance pour la république (Apr) est malade du comportement de ses responsables qui se battent par presse interposée. « Les guéguerres tympanisent les gens et portent tort à l’Apr. Ceux qui feront la différence sont ceux qui se distingueront dans leurs bases. Je vais me débarrasser des gens qui persistent à diviser les bases et qui risquent de faire perdre l’Apr », menace-t-il.

Parlant de l’élection des Hauts conseillers des collectivités territoriales, Macky Sall avertit ses hommes que « toutes les candidatures sauvages et parallèles seront sanctionnées ». « Je veux que les accords et la répartition des sièges avec les alliés soient justes », ordonne-t-il.