Macky SALL provoque la colère des malades mentaux.

Le Sénégal est un pays de paradoxe. Et, c’est le Président Macky SALL qui le confirme à travers sa décision de retirer les enfants de la rue. Ce, après avoir empêché aux malades mentaux errants, d’être pris en charge. Pour rappel, l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) que dirige Ansoumana DIONE, avait sollicité et obtenu auprès du régime de l’ex-Président Abdoulaye WADE, la construction à Kaolack, d’un centre d’accueil, de soins et de réinsertion dont l’objectif est d’améliorer le cadre et la qualité de vie de cette frange vulnérable de notre société. Mais, de 2012 à nos jours, ce même protecteur des enfants de la rue, se montre insensible à nos cris de cœur face à la fermeture par son régime de ce centre que les autorités sanitaires ont tenté de transformer en vain en un centre de formation avicole. D’où la colère d’Ansoumana DIONE qu’il tarde à recevoir. Attention aux conséquences incalculables !

Rufisque, le 04 juillet 2016

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)