Macky Sall aime encore Wade…Il s’est exprimé sur la famille libérale et son émotion quand il a vu….

Serait-ce un parfum de rapprochement qui est en train de s’instaurer entre le camp présidentiel et le Parti démocratique sénégalais (Pds). La démarche du chef de l’Etat, Macky Sall tende à le faire croire. Parti présenter ses condoléances à Oumou Salamata Tall qui a perdu sa mère, Macky Sall qui a croisé certains responsables libéraux leur aurait déclaré : «vous êtes ma famille.. »

«Vous êtes ma famille. Je suis content. Je vois des frères et sœurs à l’image de Amadou Kane Diallo ». Ces propos, nous rapporte Actusen.com, sont du chef de l’Etat qui s’adressait aux responsables du Parti démocratique sénégalais (Pds) rencontrés chez Oumou Salamata Tall, membre de la famille Oumarienne qui a perdu sa mère.

Macky Sall, qui ne s’en est pas limité là, leur a ensuite déclaré : «on est de la même famille et si je suis Président de la République, vous devez en être fiers, parce que c’est le Pds qui m’a tout donné».

Réaffirmant son attachement à son prédécesseur et non moins Secrétaire général national du Pds, Me Abdoulaye Wade, le Président Macky Sall a soutenu que : «quand je suis passé devant le domicile du Président Abdoulaye Wade, beaucoup de souvenirs m’ont envahi. Sama yaram dafa daw (j’ai été parcouru d’émotions)».

Le chef de file de l’Alliance pour la république (Apr) a par ailleurs promis de se rendre chez Oumar Sarr, qui a perdu récemment un de ses proches : «je vais appeler à des concertations avec l’opposition. Et le Pds doit être au premier rang, à propos de ces concertations. Sur ce, je vais rencontrer, prochainement, le Coordonnateur du Pds, Oumar Sarr à qui je rendrai une visite pour lui présenter mes condoléances, suite au décès d’un de ses parents».

Source : pressafrik.com

 

3 Comments

  1. circonstancielles…
    conjonctions de coordination?
    there was a time…
    gueumouma ay seukheuts virtuels!!!
    té diommbana lékeu diw… i feel all right… han, han!

  2. Macky continue de croire parler à des enfants. Il continue de croire pouvoir duper les sénégalais. Je rappelle que l’équation entre Wade et lui, entre le PDS et lui, est devenue irréductible. Il faut absolument qu’un des camps soit le camp du Diable. Or Macky vient de dire que Wade ne l’est pas et le PDS n’ont plus n’est pas le camp du Diable. Alors, tirez vos conclusions.
    D’autre part, il n’est absolument pas possible de trouver des ficelles à tisser aujourd’hui, pour sauver la famille de Macky, et les légionnaires, de la CREI de demain. Que Macky ne perde pas son temps à penser être capable d’appliquer sa dictature sans jamais la subir. Au PDS et à Wade, qu’il n’y a pas de possibilités d’accord avec un dictateur, et qui plus est, au lendemain où ce dernier vient de brader les intérêts de l’Afrique, comme il a bradé ceux du Sénégal, en signant les yeux fermés les APE. Il n’y a qu’à le combattre ou à choisir d’être un complice contre les intérêts du Sénégal et ceux de l’Afrique.

  3. Libre a celui de le croire.
    La parole vaut ce qu elle vaut.
    Je n’y crois pas.
    Je ne crois plus aux mots.

Les commentaires sont fermés.