Macky Sall à Istanbul, Brazza et…Islamabad déchiré par le scandale des « Panama papers »

Macky Sall reprend les airs après une courte pause due à l’organisation du référendum du 20 mars dernier, à son séjour pour un court report au Maroc et à la célébration de la fête du 4 avril. Ainsi, le président prendra part, les 14 et 15 avril, à Istanbul, au 13e Sommet de l’Organisation de la coopération islamique (Oci). Cette rencontre des leaders de la Oumma islamique, renseigne un communiqué de la présidence de la République, a pour thème : « Unité et solidarité pour la justice et la paix ». Le Sommet examinera, entre autres points à son ordre du jour, la question palestinienne, les situations conflictuelles dans l’espace de la Oumma, l’extrémisme violent, les programmes et initiatives pour le développement économique et social et la promotion des activités culturelles. Le communiqué d’informer aussi qu’après Istanbul, le président fera cap sur Brazzaville pour assister, le 16 avril, à la cérémonie d’investiture de Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo nouvellement réélu. Ensuite il reviendra à Dakar quelques jours seulement avant de… repartir. Il sera à Islamabad du 22 avril au 24 avril pour une visite officielle de trois jours au Pakistan. Sa visite fait suite à une invitation du Premier ministre Nawaz Sharif. Le Chef de l’Etat du Sénégal, selon les services de la Primature pakistanaise, va tenir des réunions séparées avec les dirigeants pakistanais, y compris son homologue pakistanais Mamnoon Hussain et le Premier ministre Nawaz Sharif afin d’aborder tous les aspects des relations entre les deux pays. Il faut noter que le président Macky Sally débarque au moment où le Premier ministre Pakistanais est au plus mal de sa côte avec son implication dans le scandale des Panama paper’s. D’ailleurs l’opposition voit en l’invitation de Macky une nouvelle tactique du parti au pouvoir pour atténuer la pression qu’il subit depuis l’éclatement de cette affaire.