«Macky Sall a célébré une loi avec Hollande en France…Mais il ne le fait pas au Sénégal pour la même loi»

L’association internationale Mémoires et Partages porte en bandoulière la Journée nationale des résistants à la traite des noirs et à l’esclavage qu’elle célèbre le 27 avril de chaque année. La deuxième édition de cette journée est prévue à l’hôtel de ville de Dakar.

Accroché par le journal «Le Quotidien» dans la cadre de la préparation de cette commémoration, le président de cette association, Karfa Diallo, plonge dans le passé: «Le Sénégal est le premier pays africain à déclarer la traite des noirs et l’esclavage crime contre l’humanité. L’ancien Président Abdoulaye Wade avait fait voter cette loi qu’il n’a pas donnée suite ou bien ses collaborateurs n’ont pas fait le suivi puisque la loi a été votée en 2010. Et, en 2011, l’Etat du Sénégal n’a rien fait.»

Selon lui, le nouveau régime, depuis qu’il est là, brille aussi par son absence. Déçu, M. Diallo assène ses vérités à l’endroit de l’actuel chef de l’Etat. Il déplore : «L’année dernière, je me suis beaucoup alarmé du fait que le Sénégal n’a pas célébré le 27 avril qui est une loi sénégalaise et que le Président Macky Sall est allé célébrer le 10 mai, au côté de François Hollande, une loi française. Ce sont des signaux qui ne sont pas bons pour la jeunesse et pour notre démocratie.»

Diallo, qui plaide pour le respecte de «notre» démocratie, «nos» lois, a rappelé que Dakar est la première collectivité africaine à respecter la célébration de cette journée, à être en phase avec la loi sénégalaise qui dit que l’abolition de la traite des noirs et l’esclavage doivent être célébrés tous les 27 avril.

1 Comment

  1. MAKY SALE ARRIVE PAR ACCIDENT AU POUVOIR N EN CROIE PAS SES YEUX.PEUREUX ET FRILEUX IL PENSE QU ETRE DOCILE ET SOUMIS DEVANT LES AUTORITES OCCIDENTALES PEUT L AIDER A PERDURER AU POUVOIRE.NE COMPTEZ PAS SUR MAKY LE TRAITRE POUR HONNORER LA DIGNITE AFRICAINE.MAKY N A AUCUNE FIBRE PATRIOTIQUE DANS SES VEINES

Les commentaires sont fermés.