Macky reçoit Dansokho au Palais après la gaffe de ses ministres « grandes gueules »…Un désaveu cinglant

Une tempête dans un verre d’eau, c’est sans doute ainsi qu’il faut qualifier le malaise qui s’est emparé de Benno Bokk Yaakaar, après les déclarations d’Amath Dansokho sur la situation du pays, dans un contexte de délestages et de pénurie d’eau. Car aussitôt arrivé à Dakar, le Président Macky Sall a reçu le ministre d’Etat Amath Dansokho, par ailleurs Président d’honneur du Parti de l’indépendance et du travail (Pit). Ils se sont parlé loin des regards indiscrets et après cela, les choses sont rentrées dans l’ordre. Il faut dire que le Président Sall avait déjà été bien briefé sur l’état d’esprit d’Amath Dansokho qui a une posture d’esprit assez libéré sans toutefois être nocif. Dans l’interview qu’il nous a accordée hier, il s’est dit “étonné” que les gens le créditent de certaines opinions (…). “Mes positions sont connues et je n’ai pas besoin de les réciter comme dans un cours. J’ai toujours soutenu que la victoire du Président Macky Sall a été une victoire pour le Sénégal. (…). J’ai toujours dit que c’est un homme sérieux au travail, organisé, maître de ses dossiers et d’une capacité de travail exceptionnelle”. Il avait démenti une volonté qui lui a été prêtée de vouloir casser Benno et accélérer une recomposition. Il a confié à EnQuête : “Il y a des gens qui pensent que je suis de trop dans le gouvernement. Mais cela, ce n’est pas une surprise parce que je le savais dès le début. Je connais les tenants de ce courant au sein du gouvernement”. Au lendemain de l’interview accordée par Amath Dansokho au journal L’Observateur, plusieurs responsables apéristes étaient montés au créneau pour attaquer le président d’honneur du Pit. Dansokho avait ensuite été reçu par le Premier ministre