Macky pris par entre le soutien de Tanor et la candidature de khalifa Sall…La position du PS se précise

Cela pourrait ressembler à une extrapolation que de penser que le secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, pourrait affronter son «partenaire» et président de la Coalition Benno bokk Yakaar, Macky Sall dont il dit «assumer», tout comme son parti, «le bilan qui sera fait». Un Barthélemy Dias, par exemple, qui a réclamé la candidature du maire de Dakar, a toujours clamé que le Ps n’est «pas comptable du bilan». Plus nuancé, Abdoulaye Wilane pense qu’il est «comptable, mais pas responsable». Tanor, lui, prend tout sur lui. En tout cas, le chargé de la Vie politique du Ps, lors de son dernier meeting à Grand Yoff, reste convaincu que «Tanor n’est pas dans une logique de vendanger le parti». Et se voulait en même temps clair : «Le Ps ne sera jamais un parti yobaléma.» En clair, point de soutien à Macky Sall en 2017 !

Le quotidien