Macky peut rouvrir l’affaire des chantiers de Thiès…Même si Idy a eu un non-lieu

« Il n’y a absolument aucun obstacle… » selon un professeur de droit pénal
Après les révélations de Me Ousmane SEYE, avocat de l’Etat d’alors, non moins acteur principal sur le prétendu «protocole de Rebeuss», rien n’empêche au procureur de la République d’ouvrir le dossier de l’affaire dite des «chantiers de Thiès». c’est une précision de taille d’un professeur de droit pénal (qui a gardé l’anonymat), qui révèle que le procureur peut ouvrir une information par réquisitoire adressée au juge d’instruction, dans la mesure où l’affaire n’a jamais été jugée, même s’il y eu un «non lieu total» pour le maire de Thiès d’alors, après instruction.