Macky interpelé sur une magouille qui se trame contre le financement des femmes de Kaolack

Déclaration
Depuis le début de la mise en œuvre de la politique d’émancipation économique des femmes Sénégalaise, définie par le Chef de l’Etat, Macky SALL, et mise en œuvre par les Ministres, dont Moustapha DIOP, Chargé de la Microfinance, Kaolack attendant patiemment son tour. A ce jour, la majorité des régions du Sénégal est déjà servie. Ce qui témoigne, s’il en était encore besoin, de l’efficacité de ce dernier dans l’exécution des missions que le Président de la République lui a confié. La manifestation a été initialement prévue le 14 Novembre dernier avant de faire l’objet d’un premier report au 21 de ce mois. Mais jeudi dernier, moins de 72 heures avant la cérémonie, en plein préparatif, l’information annonçant un autre report au 10 Décembre prochain est tombée comme un couperet, tranchant net l’enthousiasme de toutes femmes. Aujourd’hui, nous ne savons plus à quelle date se fier ?
L’inquiétude et le découragement sont les sentiments les mieux partagés chez les femmes de la région de Kaolack. Et c’est d’autant plus réoccupant qu’ils sont même perceptibles dans les interventions, lors des réunions. Certaines sont convaincues qu’il s’est agi de manipulations ou de manouvres politiciennes déroulées pour saper la réussite de cette politique révolutionnaire d’émancipation économique de la femme Sénégalaise. Nous mettons en garde les cagoulards derrière cette tentative éhontée d’entrave à la mission du Ministre Chargé de la Microfinance. Mieux, nous interpellons au premier chef, le Président de la République, Macky Sall et le Ministre Délégué Chargé de la Microfinance, Moustapha Diop, pour que cette affaire qui n’a que trop tardé, soit tirée au clair. Le président de la République, Macky Sall a posé des actes importants, innovants et efficients sur la voie de l’autonomisation des femmes, qu’il place au cœur de l’Emergence. Aujourd’hui, rien ni personne, ne devrait ralentir cette dynamique. En tout cas, nous ne laisserons personne le faire.
C’est la raison pour laquelle, nous restons optimistes que la date du 10 Décembre, finalement retenue, sera la bonne. D’autant que le Ministre, Moustapha Diop dont l’efficacité incontestable s’inscrit, lui aussi, dans ce combat pour l’émancipation économique de toutes les Sénégalaises de manière inclusive.
Mme Thioro Ndiaye DIATTARA
Présidente Nationale du Réseau
Des Organisations Féminines du Sénégal (ROFS)